Il y a quelques jours, on a été contacté par l’entreprise Chicken City. Derrière ce nom se cache un service de livraison de sandwich toute la nuit, de 20h30 à plus de 4 heures du matin (voir même 5h30 le week-end). La particularité du service, vous l’aurez compris, c’est justement de se positionner sur une livraison de nuit qui s’étend sur des horaires bien plus importants que ceux des services comme UberEats, Foodora ou bien encore Deliveroo.

Pour ce premier test du service, j’avais donc choisi l’horaire de 21h, ainsi qu’un tacos, une boisson et un dessert. Quelques minutes après l’horaire de livraison indiqué, je reçois alors un appel. Le livreur est là pour me donner ma commande. Je découvre bien les produits de mon choix : un tacos King Kong des neiges, une tarte au daim ainsi qu’une canette de Seven Up. Place alors à la dégustation de ce repas… À noter que vous pouvez également appeler le camion et choisir ensuite les produits de votre choix une fois qu’il est là.

La livraison de Chicken City : un tacos, une boisson et un dessert.

J’ai donc croqué sans plus attendre dans ce tacos. J’ai tout d’abord été surpris par la quantité de sauce qu’on y trouvait. C’est totalement similaire à O’tacos si vous avez déjà eu l’occasion d’y manger par exemple. D’ailleurs, les frites sont là encore intégrées au tacos. J’ai ensuite été plutôt agréablement surpris par le goût et la texture du tacos. C’était très onctueux et plutôt bien garni. Seul point négatif : cela devient rapidement écoeurant. C’est dû à deux raisons : c’est gras et c’est quand même très copieux. Enfin, ce n’est pas de la faute de ce tacos en particulier, mais de tous. Après, si vous êtes du genre à aimer, vous ne devriez pas avoir de problème. À noter que le dessert était une tarte au Daim plutôt classique (et que je pense industrielle), mais c’était tout à fait correct. Je précise également que le site permettant de commander fait quand même un peu vieillot et ne donne pas tant confiance que cela, alors qu’en réalité, le service est de confiance.

Pour ce qui concerne la livraison, celle-ci est gratuite. Cela peut varier selon les villes, dans le sens où par exemple dans Bordeaux même, dès 12€ (qui est le minimum de commande) la livraison est possible et ce minimum comprend en réalité les frais de déplacement du livreur. Si vous êtes en dehors de Bordeaux et donc “dans les alentours”, comme indiqué par le flyer que j’ai eu, le minimum de commande est de 17€. Il n’y a donc aucun supplément pour la livraison, ce qui est un vrai plus. J’ajoute que Chicken City est le réseau mais chaque région/ville à son propre service de livraison.

En ce qui concerne le prix des produits, cela me semble similaire à ce qui se fait sur les services concurrents. C’est même peut-être moins cher… La carte va varier selon votre ville mais le choix reste malgré tout restreint de ce que j’ai pu voir. À Bordeaux, on peut par exemple commander des pizzas, des burgers, des tacos et même… des pâtes, mais ça reste tout de même plutôt limité. Par exemple : il n’y a que deux burgers. Inutile de préciser que vous pouvez également vous faire livrer des friandises, boissons et desserts.

Ce repas et plus globalement le processus de livraison s’est très bien déroulé. C’est une belle surprise, surtout quand on voit le prix que je juge plutôt faible pour ce type de service. Une livraison en pleine nuit coûte bien souvent une fortune pour des services de ce genre. Le Tacos était particulièrement bon (même si tellement énorme que je n’ai pas pu le finir) et le dessert était classique, c’est la même tarte au daim que l’on retrouve dans de nombreux restaurants/kebabs. Une chose est certaine : à l’avenir, je n’hésiterai pas à refaire appel à Chicken City pour une livraison en pleine nuit si mon estomac me le demande…

Si vous souhaitez découvrir si ce service est possible dans votre ville et d’autres informations complémentaires, je vous invite à visiter le site SandwichNuit.com. Vous serez ensuite redirigé vers l’éventuel site vous permettant de commander dans votre région (Chicken 33 pour Bordeaux par exemple).